Comble perdus ouate cellulose
Conseils

Pourquoi faire une isolation des combles ?

à Nantes

Isoler les combles permet d’améliorer le confort de son logement tout en réduisant sa consommation énergétique. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser des matériaux adaptés spéciaux, présentant une grande résistance thermique. Il est possible d’isoler les combles perdus et les combles aménagés via différents procédés tels que l’insufflation de matériaux isolants, ou la pose de panneaux rigides ou de rouleaux.

Avantage n°1 : réaliser des économies d’énergie

L’isolation des combles est un moyen efficace pour réduire sa consommation d’énergie et ainsi diminuer sa facture d’électricité ou sa consommation de bois pour alimenter la cheminée. Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie) l’isolation des combles représenterait jusqu’à 30% d’économie d’énergie au sein d’une maison.

Avantage n°2 : améliorer les performances thermiques du logement

L’isolation des combles permet de limiter les déperditions thermiques en maintenant une température homogène dans toutes les pièces. Grâce à une meilleure isolation, le logement garde la chaleur lors de la saison hivernale et maintient la fraîcheur en été. Afin d’obtenir une isolation satisfaisante, il est recommandé d’utiliser des matériaux possédant un bon déphasage. Autrement dit, le matériau choisi doit pouvoir ralentir efficacement les transferts d’énergie.

Comble perdus ouate cellulose

Avantage n°3 : augmenter la valeur de votre patrimoine immobilier

Une bonne isolation est également un argument intéressant lors de la vente de votre maison. Réaliser de tels travaux permet de réduire la consommation énergétique globale du logement, améliorant ainsi l’étiquette énergétique du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique). En effet, dans l’étude « Performance énergétique : la valeur verte des logements » réalisée en 2017 par les Notaires de France on apprend qu’un logement ayant obtenu les lettres A ou B lors de son DPE peut se vendre jusqu’à 30% plus cher.

Comment isoler des combles perdus ?

Les combles perdus, également appelés combles non aménageables ou non habitables, sont la partie située sous la toiture qu’il est difficile, voire impossible, d’aménager en raison de plusieurs facteurs :

  • la pente du toit est inférieure à 30°
  • l’enchevêtrement des fermettes de la charpente rend impossible un éventuel aménagement
  • la hauteur libre moyenne est inférieure à 1,80 mètre

Concrètement, pour isoler cette partie, deux solutions s’offrent à vous : souffler une couche d’isolant sur le sol, ou isoler le plancher des combles à l’aide de rouleaux.

Isolation+combles+perdus

L’isolation des combles perdus par soufflage :

L’isolation des combles perdus par soufflage est une technique qui consiste à souffler une matière isolante directement dans la partie concernée. Les isolants en flocons permettent de former une couche uniforme afin d’éviter les ponts thermiques. L’isolation par soufflage peut être réalisée depuis l’intérieur ou l’extérieur d’une maison, grâce à une machine conçue spécialement pour ce travail. Un tuyau est inséré dans les parties à isoler et les flocons sont directement soufflés dans les combles.

L’isolation des combles perdus par soufflage présente de nombreux avantages :

  • rapide : la réalisation s’effectue en quelques heures seulement.
  • simple : il n’est pas nécessaire de protéger l’isolant ni de poser des plaques de placo.
  • efficace : grâce à la technique de soufflage, l’isolant va se répandre uniformément sur la surface pour offrir une excellente isolation thermique.

L’isolation des combles perdus par rouleaux

L’isolation des combles perdus par pose de panneaux consiste à fixer des rouleaux d’isolants sur les parties concernées, et entre les éléments de la charpente. L’isolation est réalisée grâce à la pose de matériaux semi-rigides tels que les laines minérales ou végétales (laine de coton, fibre de chanvre, fibre de bois.)

L’utilisation de panneaux pour isoler les combles perdus d’une maison présente différents avantages :

  • ils sont faciles à mettre en place
  • ils possèdent une densité élevée qui offre plus de confort en été et en hiver
  • ils offrent d’excellentes performances thermiques et acoustiques

Et l’isolation des combles aménagés ?

Les combles aménagés font partie intégrante de la surface habitable d’un logement. Ils peuvent être utilisés comme salle de jeu, bureau, grenier, atelier ou peuvent encore servir de chambre. Leur isolation permet d’améliorer le confort thermique et phonique d’une maison. Il existe de nombreux matériaux permettant d’isoler les combles habitables :

  • isolants d’origine végétale : ouate de cellulose, laine de bois, fibre de bois…
  • isolants d’origine minérale : laine de verre ou laine de roche
  • isolants d’origine animale : laine de mouton ou plumes de canards

Les travaux d’isolation s’effectuent en 4 étapes :

  1. Les suspentes : fixer les suspentes sur des chevrons permet de répartir le poids de l’isolant sur l’ensemble de la charpente.
  2. Pose de l’isolant : une première couche d’isolant est disposée entre les chevrons.
  3. Pose de la membrane d’étanchéité : cette membrane est embrochée sur les suspentes et est positionnée sur les remparts, au-dessus des couches d’isolants.
  4. Pose des fourrures et des parements : les fourrures sont les ossatures métalliques pour poser les cloisons. Les parements sont les plaques de plâtres disposées par-dessus l’isolant.

Et l’isolation des combles aménagés ?

Les combles aménagés font partie intégrante de la surface habitable d’un logement. Ils peuvent être utilisés comme salle de jeu, bureau, grenier, atelier ou peuvent encore servir de chambre. Leur isolation permet d’améliorer le confort thermique et phonique d’une maison. Il existe de nombreux matériaux permettant d’isoler les combles habitables :

  • isolants d’origine végétale : ouate de cellulose, laine de bois, fibre de bois…
  • isolants d’origine minérale : laine de verre ou laine de roche
  • isolants d’origine animale : laine de mouton ou plumes de canards

Les travaux d’isolation s’effectuent en 4 étapes :

  1. Les suspentes : fixer les suspentes sur des chevrons permet de répartir le poids de l’isolant sur l’ensemble de la charpente.
  2. Pose de l’isolant : une première couche d’isolant est disposée entre les chevrons.
  3. Pose de la membrane d’étanchéité : cette membrane est embrochée sur les suspentes et est positionnée sur les remparts, au-dessus des couches d’isolants.
  4. Pose des fourrures et des parements : les fourrures sont les ossatures métalliques pour poser les cloisons. Les parements sont les plaques de plâtres disposées par-dessus l’isolant.

Peut-on isoler soi-même ses combles ?

Si l’isolation des combles peut être effectuée par une entreprise professionnelle, elle peut également être réalisée par le propriétaire de la maison. Une solution économique qui permet aux bricoleurs d’isoler leur maison correctement à moindre coût. En choisissant d’isoler soi-même les combles, il n’est pas possible de bénéficier d’aides accordées par l’État, ni de la TVA réduite à 5,5%.

Avantages de l’isolation des combles par soi-même :

Isoler soi-même les combles de sa maison permet de réaliser des économies sur le coût total des travaux, notamment sur la main d’œuvre. C’est également une bonne solution pour les propriétaires souhaitant effectuer des travaux à leur rythme, sans se confronter aux différentes contraintes imposées par une entreprise.

Inconvénients de l’isolation des combles par soi-même :

Si effectuer soi-même les travaux d’isolation semble avantageux, cela représente tout de même certains inconvénients :

  • ne pas choisir les bons matériaux et ne pas avoir une isolation efficace
  • ne pas poser correctement les panneaux ou les rouleaux d’isolants
  • la location de matériel et de machines adaptés aux travaux pouvant être onéreuse
  • l’absence de garantie décennale
Menu