Conseils

Energie solaire : les enjeux de l’autoconsommation

à

L’énergie solaire : le fonctionnement

L’énergie solaire permet de transformer un élément impalpable, la lumière du soleil en un courant électrique capable de rendre sa maison plus autonome !
Comment ? En installant des panneaux solaires généralement sur le toit d’une maison.
Ces panneaux sont composés de cellules photovoltaïques « photosensibles » produisant une électricité propre.

Les cellules photovoltaïques permettent de convertir jusqu’à 20 % d’un rayonnement solaire en électricité.
Il est aussi possible de transformer jusqu’à 60 % du rayonnement en énergie thermique, en chaleur pour la maison. (les 20 % restant étant réfléchis par la surface du panneau).

Les avantages de l’énergie solaire

Illimitée, non polluante, silencieuse et source d’économies, l’énergie solaire figure parmi les énergies les plus prometteuses pour permettre une transition énergétique réussie.

Impact environnemental minimal !
 L’énergie nécessaire à la fabrication d’un panneau ne demande que 3 ans de production photovoltaïque pour être compensée. Un panneau en fin de vie est recyclable à près de 95 %. 

Une énergie inépuisable
L’énergie solaire est par ailleurs considérée comme inépuisable compte tenu de la durée de vie restante du soleil (plusieurs milliards d’années).
Cette ressource se retrouvant sur Terre en quantité, elle devient en toute logique de plus en plus bon marché à exploiter : en 10 ans, le prix des panneaux solaires a ainsi été divisé par 10.

Une énergie disponible partout en France ! (même en Bretagne)
La lumière du soleil touche l’ensemble du territoire, peu importe l’ensoleillement.
Même par mauvais temps, le rayonnement perce la couche nuageuse et génère son lot d’électricité lorsqu’il atteint les panneaux solaires.

Autoconsommer pour gagner en autonomie

S’équiper en panneaux solaires implique une production d’électricité de plusieurs milliers de kWh par an.
Que faire de toute cette énergie ? Il existe à l’heure actuelle deux choix : la vendre, ou la consommer. Le principe de consommer l’énergie que vous produisez par vous-même s’appelle l’autoconsommation.

Autorisée depuis 2017 par les pouvoirs publics, l’autoconsommation est devenue au fil du temps un véritable enjeu pour un foyer « solarisé ». Compte tenu du prix de l’électricité achetée sur le réseau, il devient en effet intéressant de consommer un kWh produit soi-même pour moins de 0.10 € plutôt que de l’acheter sur le réseau à 0.18 €.
L’autoconsommation implique donc de plus grandes économies sur ses factures.

L’autoconsommation, source d’autonomie

Une maison qui arrive à autoconsommer une plus grande partie de sa production électrique solaire est une maison qui accroit son autonomie vis-à-vis du réseau électrique national.

Exemple : Votre maison consomme 5 000 kWh/an, votre centrale solaire produit 3 000 kWh/an et votre taux d’autoconsommation est de 50 %. La quantité d’électricité autoconsommée est donc de 1 500 kWh/an.

Le taux d’autonomie est un ratio entre ce total autoconsommé et la consommation annuelle de votre maison : 1500/5000 = 0.3.
Ainsi, 30 % des besoins en électricité sont satisfaits par le rayonnement du soleil.

Maximiser l’autoconsommation de sa production électrique solaire n’est donc pas seulement une question d’économie : elle implique également votre indépendance vis-à-vis du réseau national ainsi que votre empreinte carbone.

Menu