Conseils

Mon logement est une « passoire thermique » : qu’est-ce que cela veut dire ?

Vous avez certainement déjà entendu ce terme : « Passoire thermique », mais savez-vous ce que cela veut dire ?

Qu’est ce qu’une passoire thermique ?

A l’heure où les Français font de plus en plus attention à leurs factures de gaz, chauffage et électricité, on constate la présence trop importante de ces « passoires thermiques » : des logements qui coûtent extrêmement chers et qui pèsent sur notre empreinte carbone.

Les logements dits « passoires thermiques » sont des logements qui consomment énormément de chauffage en hiver et de la climatisation en été. Cela entraine des surcoûts sur la facture énergétique.
Ces « passoires » génèrent ainsi davantage de CO2, ce qui contribue à l’effet de serre et au réchauffement climatique.

Quelles sont les répercussions économiques et écologiques ?

Les passoires thermiques posent un véritable problème en matière d’écologie car elles impliquent une consommation d’énergie supérieure à la normale.
En nécessitant toujours plus d’énergie pour le chauffage, elles émettent des quantités importantes de dioxyde de carbone et contribuent à l’effet de serre.

D’un point de vue économique, ce sont des logements coûtant extrêmement cher. Les personnes qui y vivent doivent dépenser des sommes considérables tout au long de l’hiver pour se chauffer correctement. En effet, une mauvaise isolation, des ponts thermiques ou encore des équipements de chauffage vieillissants ne permettent pas à la chaleur de rester suffisamment dans les pièces. Le froid pénètre alors dans les espaces de vie et le confort thermique devient compliqué à maintenir.

Comment savoir si mon logement est une « passoire thermique ?

Il existe aujourd’hui une méthode très simple pour savoir si votre logement entre dans la catégorie des passoires énergétiques : le DPE, diagnostic de performance énergétique. Celui-ci permet de quantifier précisément les consommations énergétiques (pour un usage classique) ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.

Suite à la réalisation d’un DPE avec un professionnel agréé, vous obtenez :

  • Une étiquette énergie (de A à G) pour évaluer la qualité énergétique de votre bâtiment. Il sera considéré comme énergivore s’il est situé entre E et G.
  • Une étiquette climat avec le même système de notation.

Cet audit, effectué à titre purement informatif, vous aidera à savoir quels travaux réaliser pour isoler efficacement votre logement.

Sachez également que le DPE est obligatoire dans le cadre d’une vente immobilière. Depuis 2011, il doit notamment figurer sur chaque annonce afin d’informer les futurs acquéreurs du bien.

Vous avez de questions ?

Notre équipe est à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet !