Conseils

Que faire pour une bonne isolation de votre porte d’entrée ?

à

La porte d’entrée n’est pas un élément si basique !
Sécurité, isolation, esthétisme, matériaux, sont autant de critères à prendre en compte.

Barrière principale entre l’intérieur et l’extérieur, elle peut être à l’origine d’une déperdition de chaleur importante, d’où l’importance d’en prendre soin.

L’importance de la porte d’entrée

Quand on parle d’améliorer l’isolation de son logement, on a tendance à tout de suite penser aux changements de fenêtres.
Il s’agit certes de menuiseries importantes en terme d’impact énergétique mais il ne faut pas négliger le rôle de la porte d’entrée !
Élément central d’une habitation, son pouvoir isolant doit être d’une efficacité sans faille afin d’éviter la déperdition de chaleur.
Selon l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la maîtrise d’Énergie), jusqu’à 15% des déperditions de chaleur s’effectuent par les fenêtres et les portes.

Elle doit également assurer la sécurité du foyer et avoir une durabilité pérenne. L’acoustique est aussi un critère auquel penser notamment quand l’on réside en appartement ou dans un quartier dynamique.
Enfin, la pose de la porte d’entrée est primordiale afin d’obtenir une étanchéité optimale.

Comment savoir si ma porte d’entrée est bien isolée ?

Dans un premier temps, repérez les points faibles éventuels de votre porte d’entrée : serrure, boîte aux lettres, vitrage, bas de porte… Ce sont autant d’éléments à risque en terme de déperdition de chaleur et dont il faut vérifier la bonne étanchéité !

Vous pouvez par exemple observer l’état du mastic de la fenêtre et constater si des fissures se sont formées ou s’il commence à s’effriter.
N’hésitez pas à poser votre main au niveau du bas de porte, de la serrure ou de l’ouverture de la boîte aux lettres pour sentir si l’air s’y engouffre.

Aussi, inspectez les joints au niveau de l’ouvrant et des gonds de la porte.
Parfois un simple coup d’œil permet de constater le jour entre les interstices ! Le matériau de votre porte d’entrée peut aussi être responsable d’une mauvaise isolation thermique et/ou phonique.

Quelques façons d’améliorer l’isolation de votre porte d’entrée

Changer les joints usés

Différents types de joints existent pour combler les interstices d’une porte d’entrée : joint adhésif, silicone ou métallique, bourrelet à clouer.
Chaque alternative correspond à un besoin répondant au niveau de comblement requis.
N’hésitez pas à prendre directement des renseignements auprès d’un conseiller dans votre magasin d’outillage, notamment sur l’épaisseur du joint en état de compression.

Calfeutrer votre bas de porte

Poser un bas de porte pour éviter que l’air s’infiltre ou que la chaleur s’en aille, est indispensable !
Côté dormant, vous pouvez fixer sur votre porte un bourrelet de mousse ou une réglette brosse.
Cela limitera les appels d’air en sachant qu’il ne s’agit pas forcément d’une solution durable et à l’étanchéité parfaite !

Isoler votre serrure

Si la serrure de votre porte d’entrée est “à nue”, vous pouvez rajouter un volet pivotant ou une plaque amovible spécifique.
Il est plutôt conseillé de la fixer sur la serrure côté extérieur.

Penser à changer votre porte d’entrée

Si le nombre de petits travaux à effectuer sur votre porte est trop important, la changer entièrement peut être une solution plus économique !
Il faudra alors opter de préférence, pour une entreprise spécialisée en menuiserie.

Les options sont nombreuses et il est important que l’on vous propose la meilleure alternative en fonction de votre habitation. Nous travaillons par exemple avec la marque Swao, spécialiste français des portes et fenêtres pour la maison individuelle. Catalogue complet, gamme étendue, portes personnalisables et adaptables, vous aurez l’embarras du choix !

Faire appel à un professionnel

L’intervention d’un professionnel est fortement recommandée afin de changer votre porte d’entrée.
Assurez vous toutefois de faire appel à une société spécialisée dans la rénovation énergétique écologique.
Il est effectivement parfaitement possible de faire réaliser ses menuiseries en France avec des produits éco-responsables.
C’est le cas par exemple de l’entreprise Koov qui propose des équipements made in France et un accompagnement sur-mesure, du diagnostic à la pose réalisée par un professionnel.

Menu